Coopération internationale : Les viaducs du Viaur et de Garabit à l'honneur

Fin novembre 2019, les Communautés de Communes Carmausin-Ségala (Tarn), Pays Ségali (Aveyron) et de Saint-Flour (Cantal) organisaient le 3e congrès de classement au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans le cadre d’une candidature européenne pour les ponts métalliques à grande arche de la fin du XIXe siècle, parmi lesquels les viaducs français du Viaur et de Garabit ont trouvé leur place.

Les 6 viaducs concernés :

  • Viaduc de Mungsten en Allemagne (1893-1897) - Villes de Solingen, Remscheid, Wuppertal
  • Viaduc Maria Pia (1875-1877) et Viaduc Dom Luis (1881-1886) au Portugal - Villes de Porto et Vila Nova de Gaia
  • Viaduc de Garabit (1880-1884) en France (Cantal) – communes de Ruynes-en-Margeride et Val d’Arcomie
  • Viaduc San Michele en Italie (1887-1889) - Villes de Paderno d’Adda et Calusco d’Adda
  • Viaduc du Viaur (1895-1902) – communes de Tanus (Tarn) et Tauriac de Naucelle (Aveyron)

Les temps forts du Congrès :

  • Présence des délégations venues d’Allemagne, d’Italie, du Portugal et bien sûr du Cantal
  • Conférences techniques et scientifiques sur les deux viaducs français
  • Visite des viaduc du Viaur et de Garabit
  • Signature d’un mémorandum d’engagement des partenaires dans la démarche
  • Signature d’un mémorandum d’engagement avec SNCF Réseau
  • Travail sur le dossier de candidature et la valeur universelle exceptionnelle de ce patrimoine industriel.