Langues de Goulus, le projet se réinvente !

La compagnie Les Boudeuses continue de mener le projet Langue de Goulus avec un copieux appétit!

Début février, les trois comédiennes de la compagnie Les Boudeuses sont retournées à la rencontre de la population, poursuivre la création de Langues de goulus et nourrir le lien qui les relie aux habitants du territoire.

Elles ont retrouvé l’équipe du centre social de Carmaux et ont récolté avec joie les œuvres de l’atelier couture et de l’atelier loisirs créatifs. C’est en musique qu’elles sont retournées à l’école de Valdériès pour récolter les recettes loufoques écrites par les élèves l’an dernier. Les Majorettes de Cagnac-les-Mines les ont à nouveau accueillies pour une démonstration des plus motivantes !

Merci à toutes les personnes qui participent à la création, en cousant, écrivant, dessinant et même en dansant. Grâce à elles les répétitions vont enfin pouvoir commencer ! A très vite pour de nouvelles aventures !

Enfin les échanges artistiques et tout ce qu'ils ont de salvateur pour la bonne santé de notre société refont sentir leurs échos rayonnant au cœur de nos territoires.

La crise sanitaire pousse ce travail artistique autour de l’alimentation initié par le Pôle Territorial de l’Albigeois et des Bastides, les communautés de communes Carmausin-Ségala et Val 81 et l’association l’été de Vaour, à se réinventer. La création qui prenait jusqu’alors la forme d’un repas spectacle déambulatoire joué chez l’habitant a évolué en Lecture culino-spectaculaire.

Langues de Goulus, projet autour de l'alimentation